Suppression du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage

Alors que la formation professionnelle est systématiquement évoquée comme l’une des priorités du gouvernement, la fédération Nationale des UROF et le Synofdes constatent et regrettent que le premier ministère supprimé dans le cadre d’une réorganisation ministérielle est celui qui fut obtenu tardivement : le ministère de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

François Hollande a pourtant affirmé à plusieurs reprises ces dernières semaines ses intentions réformatrices dans ce domaine ; plusieurs textes seront bientôt soumis aux votes de la représentation parlementaire ; et il est clair que l’évolution d’un système complexe, dans lequel des citadelles maintiennent en place des usages qui doivent évoluer, dans lequel certains acteurs ont besoin de mieux identifier le sens de leur mission, exige volonté et fermeté.

La suppression d’une fonction ministérielle inquiète. Le changement c’est maintenant. La formation professionnelle a besoin d’un signe fort.

 

Gérard BREDY  (Président du SyNOFDES) & Michel CLEZIO (Président de la Fédération Nationale des UROF)

Comments are Closed