OPERATEURS POLE EMPLOI : DES EMPLOIS PERDUS, DES STRUCTURES MENACEES

Les choix d’allotissement par les pouvoirs adjudicateurs nécessitent le plus souvent au regard des territoires à couvrir et du volume de prestations à réaliser la constitution opportuniste de « groupements solidaires » réunis autour d’un mandataire, le plus souvent auto désigné.
L’actualité éclaire d’une façon dramatique les risques inhérents à ce type d’organisations et doit interpeller sur la responsabilité des financeurs publics quant au choix d’un paiement direct au seul mandataire.

En Ile de France l’ASSOFAC, porteur de groupements solidaires pour Pôle emploi, la Région IDF et l’Etat est en redressement judiciaire depuis le 22 février dernier.
En sa qualité de mandataire de plusieurs groupements, cet organisme a perçu des sommes qu’il n’a pas reversées aux cotraitants de ces groupements, ce qui semble bien pouvoir constituer un abus de confiance.

2 millions d’euros sont ainsi dus à environ 60 opérateurs, qui n’ont aucune garantie que les prestations réalisées leur seront payées. Les conséquences pour ces opérateurs sont extrêmement graves : plusieurs dizaines d’emplois vont ainsi être supprimés, et certains opérateurs pourraient être conduits au dépôt de bilan.

Cet exemple n’est malheureusement pas isolé. Ainsi récemment, ALTEANA Formation, autre mandataire défaillant, a déposé son bilan sans honorer les règlements dus aux cotraitants partenaires.

L’UROF IDF dénonce ces pratiques inacceptables d’organismes mandataires peu scrupuleux qui utilisent à leurs propres fins des sommes dont ils ne sont légalement que les dépositaires et se veut force de proposition auprès des financeurs quant à la sécurisation des paiements directs aux cotraitants.

Dans un environnement décidément très troublé ces derniers temps, l’UROF IDF souhaite rappeler que seul le cadre de Service Social d’Intérêt Général devrait s’appliquer à la formation professionnelle et à l’accompagnement des demandeurs d’emploi, au contraire du principe de marchés prévalant aujourd’hui et qui est à la source même des nombreux abus et dérives constatés.




Comments are Closed